Burn out / Épuisement professionnel

Burn out / Épuisement professionnel

Ayant une sensibilité particulière pour les situations de souffrance au travail (symptôme d’épuisement professionnel, burn-out) je travaille pour des entreprises dans la gestion des risques psychosociaux et des situations traumatisantes pour les salariés (réseau PSYA, centre médical des Armée).

Depuis quelques années, on entend souvent parler du syndrome d’épuisement professionnel, appelé « burn-out ». Effectivement, il existe dans nos vies contemporaines plusieurs facteurs qui peuvent contribuer à l’épuisement physique et psychique (insécurité de l’emploi, compétitivité, pénibilité du travail, éloignement géographique, précarité de la vie familiale ou sociale…). Tout le monde peut donc être confronté au burn-out (salarié très investi, mère à double charge, chef d’entreprise, étudiant…).

Il est important de différencier le stress généralement présent au travail, de l’épuisement professionnel, dit « burn-out ». Si le stress au travail peut être stimulant à petite dose, il ne doit pas persister dans le temps et en intensité. Il est donc important de pouvoir identifier ce que vous ressentez et percevoir si ce stress dépasse la limite que vous pouvez supportez en tant que professionnel, mais surtout en tant que sujet.

Certains indices peuvent vous y aider :

Depuis combien de temps vous sentez vous stressé ?

Vous vous sentez épuisé ou vidé ?

Avez vous des difficultés de concentration ou d’attention ?

Votre sommeil est perturbé ?

Votre motivation professionnelle diminue ?

Vous êtes nerveux, irritable ?

Vous vous isolez de plus en plus ?

Vous vous sentez déprimé ?

L’épuisement professionnel, dit « burn-out », se caractérise par de nombreux symptômes propres à chaque individu. Ce qui est important, c’est d’écouter ce signal d’alarme que votre esprit et votre corps vous envoient. Le burn-out est souvent l’occasion de commencer un travail psychologique et de trouver, à l’aide d’un professionnel averti, les causes qui vous ont poussé à aller jusqu’à cet épuisement physique et psychique.

je vous invite à consulter mon interview sur ce sujet, en cliquant ici